Le chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi, aurait été tué en Syrie


Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’EI.

L’information a été diffusée par plusieurs médias américains, citant des hautes autorités. Le président des États-Unis, Donald Trump, doit faire une annonce ce dimanche.

Le chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, a été la cible d’une opération militaire en Syrie. C’est au cours de cette intervention qu’il aurait été tué, ont affirmé plusieurs médias américains. Une information qui a été publiée à quelques heures d’une annonce « très importante » de Donald Trump, ce dimanche.

Interrogé, le Pentagone n’a pas souhaité faire de commentaire. Selon le porte-parole de l’exécutif américain, « Le président des Etats-Unis fera une annonce très importante à 09h00 (14h, heure de Paris) depuis la Maison-Blanche », rapporte Le Figaro.

Sur Twitter, Donald Trump a publié un message plutôt énigmatique : « Quelque chose d’énorme vient de se passer ! ». Un tweet émis peu avant cette annonce.

D’après CNN, des tests doivent encore être effectués pour confirmer formellement la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, responsable de nombreux attentats terroristes dans le monde. ABC, de son côté, évoque le fait qu’il se serait suicidé en faisant exploser sa veste chargée d’explosifs.