Le Havre : Un docker victime d’un enlèvement et retrouvé blessé par balle près de l’aéroport


Illustration © Actu17

La disparition d’un docker avait été signalée dans la nuit de lundi à mardi, au Havre (Seine-Maritime). Il a été retrouvé dans la matinée, grièvement blessé par balle.

Des riverains de l’aéroport du Havre, situé à Octeville-sur-Mer, ont alerté la police après avoir aperçu un homme qui souffrait d’une blessure par balle à une jambe et d’hématomes, ce mardi vers 7h30, rapporte 76actu. Âgé de 41 ans et docker au Havre, il gisait sur le chemin rural entre les falaises et l’aéroport.

Les secours ont été alertés et un médecin du SMUR l’a pris en charge en urgence absolue. L’homme a été transporté vers le centre hospitalier Jacques Monod à Montivilliers.

Une voiture jetée dans le canal

Les enquêteurs ont fait le lien avec un événement survenu la veille vers 23 heures. Un témoin avait aperçu des jeunes pousser une voiture dans le canal de Tancarville, au niveau de la route du Pont-VIII à Gonfreville-l’Orcher, relate Paris-Normandie. Les sapeurs-pompiers plongeurs avaient effectué des vérifications dans le véhicule, sans trouver personne à l’intérieur.

C’est un peu avant ce signalement que le docker aurait été enlevé par deux individus encagoulés. Un enlèvement survenu dans un « contexte habituel d’enlèvements liés au trafic de cocaïne », selon une source judiciaire citée par 76actu.


L’enquête a été confiée à l’antenne havraise du Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Rouen. Le docker n’a pas pu être entendu par les policiers pour le moment car il doit subir une opération chirurgicale. Il devrait être auditionné ce mercredi.

Durant les deux dernières années, pas moins de quinze dockers ont été enlevés sur fond de trafic de cocaïne au Havre. Pour l’heure, l’enquête n’a pas permis de relier ces faits à un quelconque trafic.

Quatre tonnes de cocaïne saisies au Havre en 2019

En juin, un autre docker avait été roué de coups et retrouvé mort sur un parking près d’une école de Montivilliers. Il avait été enlevé sur fond de trafic de drogue. Le port du Havre est le premier port français par lequel transite la cocaïne, principalement en provenance de Colombie.

L’an passé, quatre tonnes de cocaïne y ont été saisies par les douaniers. Une tonne destinée au port du Havre a été interceptée en Amérique du Sud, et une tonne a été saisie après un transit par Le Havre.