Le Mans : Les policiers visés par des tirs de mortiers d’artifice, trois suspects dont un mineur interpellés


Illustration Actu17 ©

Des policiers ont été visés par des tirs de mortiers d’artifice au Mans (Sarthe) dans la nuit de vendredi à samedi. Trois individus ont été interpellés dont un mineur.

Les forces de l’ordre ont une nouvelle été la cible de tirs de mortiers d’artifice. Cette fois, dans la ville du Mans. « A deux reprises lors de leur passage, des véhicules de police ont fait l’objet de tirs de mortiers d’artifice. Aucun policier n’a été blessé. Trois individus ont été interpellés », a annoncé la procureure de la République du Mans, Delphine Dewailly, dans un communiqué ce dimanche. Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi.

« Les faits reprochés s’analysent en dégradations, violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique, et participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences ou dégradations », a-t-elle ajouté.

Deux suspects écroués jusqu’à leur procès

Deux mis en cause majeurs ont été déférés au parquet ce dimanche. Ils ont été placés en détention provisoire jusqu’à leur procès qui se déroulera ce mardi 13 octobre au tribunal correctionnel du Mans, dans le cadre d’une comparution immédiate. Quant au suspect mineur, il fait désormais l’objet de poursuites judiciaires précise-t-on.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une quarantaine d’individus ont attaqué le commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) avec des barres de fer et en tirant des mortiers d’artifice sur les locaux de police. Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue ce dimanche.