Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde placé en garde à vue pour détention d’armes

Jean-Christophe Lagarde, le 10 septembre 2029 à l'Assemblée nationale. (photo Thomas Padilla/Maxppp)

Le président de l’UDI a été interpellé à son domicile à Drancy (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de mercredi à jeudi avant d’être placé en garde à vue.

Le député de Seine-Saint-Denis Jean-Christophe Lagarde a été interpellé et placé en garde à vue la nuit dernière rapporte Europe 1. Ses proches ont alerté les forces de l’ordre vers 1 heure du matin en expliquant que l’élu, qui est aussi le président de l’Union des démocrates et indépendants, aurait tenté de mettre fin à ses jours et qu’il était armé.

Les policiers ont pris contact avec le député de 53 ans qui a nié avoir tenté de se suicider. Il a néanmoins été trouvé porteur de plusieurs armes longues et de poing selon nos confrères. Ses proches ont expliqué qu’il était dans un état dépressif.

Selon Le Parisien, le député est autorisé à détenir deux armes de poing, dont un Glock, pour le tir sportif qu’il pratique depuis quatre ans. Néanmoins, les fonctionnaires ont découvert deux fusils et « une arme de guerre » qui se trouvaient dans un coffre.

Jean-Christophe Lagarde a été placé en garde à vue dans les locaux du Service départemental de police judiciaire de Seine-Saint-Denis (SDPJ 93) pour détention d’armes. Des sapeurs-pompiers avaient également été envoyés sur le lieu de l’intervention.