Le spectateur bousculé par Neymar au Stade de France a déposé plainte pour violences


Neymar Jr., le 13 avril 2018. (photo BW Press / Shutterstock.com)

Le 27 avril dernier lors de la finale de la Coupe de France de football opposant le Paris-Saint-Germain au Stade Rennais, un spectateur avait insulté plusieurs joueurs du club parisien alors qu’ils allaient récupérer leurs médailles. Neymar Jr. avait répondu à ce dernier, le bousculant, avant de continuer son chemin. Ce spectateur âgé de 29 ans a décidé de déposer plainte.

Neymar Jr. est désormais visé par une plainte pour violences volontaires en France. Une nouvelle qui intervient au lendemain du classement sans suite de la plainte d’une jeune mannequin brésilienne, Najila Trindade Mendes de Sousa, pour viol. La justice brésilienne a estimé qu’elle ne disposait pas d’assez d’éléments à l’encontre du joueur du PSG qui cherche actuellement à être transféré.

Cette finale de la Coupe de France s’était soldée par une défaite pour le club parisien face aux rennais (2-2 ap, 5-6 tab). Alors que les joueurs du PSG montaient les marches, un spectateur avait insulté plusieurs joueurs copieusement, téléphone à la main. « Buffon (le célèbre gardien de but italien), sale bouffon », « Kurzawa, garde ta main », « Raciste (au joueur italien Verratti) ». Puis lorsque Neymar est arrivé : « Va apprendre à jouer au foot toi ! ».

« Est-ce que j’ai mal agi ? Oui. Mais personne ne peut rester indifférent »

Le joueur brésilien s’était arrêté et avait glissé quelques mots doux au spectateur, avant de le repousser de la main. Plus tard, Neymar Jr. a été sanctionné de cinq matchs de suspension, dont deux avec sursis, pour ce geste. « Est-ce que j’ai mal agi ? Oui. Mais personne ne peut rester indifférent », avait expliqué la star brésilienne.

Son avocat estime qu’il a été « humilié sur les réseaux sociaux »

Le spectateur présenté comme un supporteur rennais avait rapidement diffusé sa vidéo des faits sur les réseaux sociaux, accompagnée de nombreux smileys. L’homme âgé de 29 ans a finalement décidé de porter plainte ce vendredi contre Neymar révèle L’Équipe.

« C’est la personne victime qui a été humiliée sur les réseaux sociaux », a expliqué l’avocat du plaignant Me Philippe Ohayon. « Si c’était mon client qui avait porté le coup, il aurait été traîné en comparution immédiate », a-t-il ajouté.

« Si j’avais vraiment voulu tirer profit de cette affaire, j’aurais déposé plainte tout de suite »

Au début du mois de mai, le plaignant interviewé par le quotidien sportif avait fait part d’un point de vue pour le moins différent : « Je n’ai pas réclamé le moindre centime, ni officiellement, ni officieusement. Si j’avais vraiment voulu tirer profit de cette affaire, j’aurais déposé plainte tout de suite. Je ne l’ai pas fait ».

« Une quelconque indemnisation ne va pas me combler de bonheur. À quoi pourrait me servir cet argent si je perds mon honneur ? », avait-il ajouté.