Les empreintes du suspect arrêté à Glasgow ne correspondent que «partiellement» à celles de Dupont de Ligonnès


Xavier Dupont de Ligonnès. (DR)

Un homme a été arrêté à l’aéroport de Glasgow (Écosse) ce vendredi soir. Les autorités locales ont indiqué que les empreintes du suspect correspondaient à celles de Xavier Dupont de Ligonnès. Cependant, ses empreintes ne correspondent que « partiellement » à celle de l’homme en cavale depuis 2011.

Est-ce bien Xavier Dupont de Ligonnès qui a été arrêté à Glasgow ? La question reste entière. Par rapport aux deux empreintes présentes sur sa fiche Interpol rouge, la comparaison matche seulement sur 5 points sur les 12 nécessaires, avec les empreintes du suspect arrêté, indique la police écossaise.

Par ailleurs, l’écart des yeux de l’homme interpellé à Glasgow ne correspond pas à celui de Xavier Dupont de Ligonnès selon BFMTV. Le suspect arrêté est un vieil homme au crâne dégarni portant des lunettes. D’autre part, ce dernier a un doigt coupé.

Seul un test ADN pourra confirmer ou pas, qu’il s’agit de Xavier Dupont de Ligonnès.

Le passeport n’était pas volé

D’autre part, le passeport avec lequel le suspect voyageait n’était en fait pas volé, contrairement aux informations données ce vendredi soir.


L’adresse sur le document officiel était celle d’une maison à Limay (Yvelines), où une perquisition s’est déroulée ce vendredi soir. Une riveraine interrogée par la chaîne d’informations explique que « physiquement, on voit très bien que c’est pas lui ».

« Je le connais depuis 30 ans », affirme un autre voisin au sujet du suspect interpellé.

Les empreintes relevées dans la maison de Limay ne correspondent pas

D’autre part, les empreintes relevées lors des prélèvements effectués hier soir dans la maison de Limay, ne montrent pas de correspondance entre celles de Guy Joao et Xavier Dupont de Ligonnès, toujours selon la chaîne d’informations.