Les LBD seront désormais fournis aux forces de l’ordre par 2 entreprises françaises


Illustration. (NeydtStock / Shutterstock)

Deux marchés publics pour l’achat de lanceurs de balles de défense (LBD) ont été passés par le ministère de l’Intérieur.

Les sociétés qui ont remporté les contrats sont Alsetex (groupe Etienne Lacroix) et Rivolier. Il s’agit de deux PME françaises spécialisées dans l’équipement des forces de l’ordre et de sécurité.

Un lanceur à 6 coups

Rivolier a été retenu pour l’appel d’offre concernant un lanceur à 6 coups. Le marché public représente 727 450 euros incluant 180 lanceurs et leur équipement associé. En 2003, cette société française avait remporté un contrat pour visant à fournir 250 000 pistolets semi-automatiques Sig Sauer SP2022 aux forces de l’ordre.

De nouveaux lanceurs mono-coup

De son côté, Alsetex (groupe Etienne Lacroix) qui possède une usine située dans la Sarthe, a été retenu pour fournir 1 280 nouveaux lanceurs de balles de défense (LBD) mono-coup. Ce contrat représente 1,638 million d’euros. Alsetex propose déjà la production de cartouches et de munitions pour les LBD, et fabrique le Cougar MS40, un lance-grenades de 40 mm.

Importés de Suisse depuis 2009

Depuis début 2009, policiers et gendarmes sont équipés du « LBD 40 » fabriqué par l’armurier suisse Brügger & Thomet, relate BFMTV.