Les passagers d’un train bloqués toute la nuit sans eau ni climatisation


Illustration. (Pixabay)

Une suite d’incidents a causé douze heures de retard à un train. Les usagers qui ont passé « une nuit de cauchemar ».

Ils se souviendront longtemps de leur voyage entre Paris et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Les passagers d’un train Intercités prévu jeudi à 18 heures, sont arrivés le lendemain à 9h30 du matin. Ils ont passé la nuit dans un train bloqué en pleine voie, sans eau ni climatisation.

Une suite d’imprévus

Tout a commencé par un suicide qui a causé 2h30 de retard au train, relate France Info. Puis ce dernier a subi une rupture de caténaire qui a provoqué son arrêt en pleine voie vers 22h30 non loin de Montargis, dans le Loiret.

 

Sans eau, ni climatisation, l’attente des passagers a été qualifiée de cauchemardesque par nombre d’entre eux. En outre, les toilettes n’étaient pas utilisables. Après 6 heures interminables, ils ont pu rejoindre un autre train qui les a conduits à destination… Avec douze heures de retard au total.