Les trottinettes électriques seront bientôt interdites sur les trottoirs


Illustration Actu17 ©

Le ministère des Transports a finalisé un projet de décret qui a pour but de modifier le code de la route, fixant à cette occasion des règles strictes d’utilisation des engins électriques.


Le nombre d’accidents liés à l’utilisation d’engins électriques comme les trottinettes ou les hoverboards augmentent en France. Pour faire face à cette situation, le ministère des Transports a rédigé un projet de décret afin d’interdire ces engins sur les trottoirs révèle Le Parisien ce vendredi.

Une contravention de 135€

En cas d’utilisation sur un trottoir, la contravention sera d’un montant de 135 euros partout en France. C’est déjà le cas à Paris. L’ensemble des engins de déplacement personnels motorisés (également appelés EDP), comme les trottinettes électrique, les monoroues ou encore les gyropodes, seront visés par cette interdiction.

25 km/h maximum

Par ailleurs, la vitesse maximum de tous ces engins devra être plafonnée à 25 km/h. Certains utilisateurs ont en effet débridé leur trottinette, atteignant des vitesses jusqu’à trois fois supérieure à celle d’origine.

La circulation des EDP sera aussi interdite en dehors des agglomérations, sauf si une piste cyclable ou des voies vertes sont présentes. En ville, les utilisateurs devront circuler sur les pistes cyclables et sur les routes lorsqu’elles sont limitées à 50 km/h.

Casque obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans

Autres points qui sont inscrits dans ce projet de décret, l’obligation pour les enfants d’être âgé d’au moins 8 ans pour utiliser les EDP. De plus, il sera interdit de transporter un passager ou d’avoir des écouteurs dans les oreilles.

Comme pour le vélo, les utilisateurs âgés de moins de 12 ans seront obligés de porter un casque.