Lille : 137 000€, de l’héroïne et de la cocaïne saisis par la police, trois interpellations


Les policiers ont saisi près de 137 000 euros lors d'une perquisition.

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) de Lille (Nord) ont fait une double saisie de drogue et d’argent la semaine dernière, en l’espace de quelques heures. De la cocaïne, de l’héroïne et du cannabis ont été saisis. Les forces de l’ordre ont également mis la main sur près de 137 000 euros en numéraire. Trois hommes ont été interpellés.

L’œil aiguisé des policiers de la BAC est à l’origine d’une double interpellation, jeudi dernier. Vers 13h30, ils étaient en patrouille dans le quartier Wazemmes à Lille lorsqu’ils ont aperçu deux individus dans un hall d’immeuble de la rue d’Iéna, qui venaient de s’échanger quelque chose.

Les forces de l’ordre ont estimé qu’il s’agissait probablement d’une transaction de drogue et ont décidé de procéder au contrôle des deux suspects. Le premier est un adolescent de 17 ans, il avait 1,3 gramme de cannabis sur lui. Le dealer présumé transportait quant à lui près de 1500 euros en numéraire. Les deux mis en cause, déjà connus des services de police, ont été interpellés et placés en garde à vue. Le mineur a été remis en liberté quelques heures plus tard et sera convoqué ultérieurement pour faire l’objet d’un suivi.

Les enquêteurs ont mené une perquisition dans l’appartement du père du dealer présumé, situé à proximité du lieu de l’interpellation. Dans le logement, les enquêteurs ont saisi près de 135 000 euros en numéraire mais également 351 grammes de cannabis. Le suspect de 29 ans a été déféré en vue d’un jugement en comparution immédiate.

861 grammes d’héroïne et 51 grammes de cocaïne cachés dans la voiture

Nouvelle affaire jeudi dans la soirée. Les policiers de la BAC ont appris que des individus se livraient à un trafic de stupéfiants dans un parking de la rue Blériot à Wattignies, une commune de la métropole de Lille.

Plusieurs personnes ont pris la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre. Mais un homme au volant d’une Citroën C3, âgé de 19 ans, a été interpellé. Les fonctionnaires ont constaté que plusieurs éléments de la console centrale du véhicule avaient été démontés. Les dealers, notamment ceux qui effectuent des livraisons à domicile – souvent appelés « Uber Shit » -, dissimulent la drogue dans les parties démontables de leur voiture. Cela leur permet, dans le cas d’un contrôle routier de routine, de ne pas être pris la main dans le sac.

La Citroën C3 a été fouillée par les enquêteurs qui ont découvert à l’intérieur 861 grammes d’héroïne et 51 grammes de cocaïne, ainsi qu’une balance de précision et deux téléphones. Une saisie de drogue qui représente près de 40 000 euros à la revente. Le jeune homme de 19 ans, également connu de la police, a été placé en garde à vue avant d’être remis en liberté avec une convocation par officier de police judiciaire (COPJ). Il sera jugé devant le tribunal correctionnel prochainement.