Liverpool : Explosion d’un véhicule devant un hôpital, un mort et un blessé, trois suspects arrêtés par la police antiterroriste

Une voiture a explosé devant l'hôpital pour femmes de Liverpool, ce dimanche matin. (DR)

Un taxi a explosé devant l’hôpital pour femmes de Liverpool, une ville au nord-ouest de l’Angleterre, ce dimanche matin. Un homme qui se trouvait dans le véhicule a été tué, le conducteur a réussi à s’échapper, il est grièvement blessé mais hospitalisé dans un état stable. Trois suspects ont été interpellés quelques heures plus tard en vertu de la loi antiterroriste a annoncé la police.

Une explosion est survenue juste avant 11 heures (heure locale, 12 heures à Paris) ce dimanche matin, devant l’entrée principale de l’hôpital pour femmes de Liverpool, situé sur Crown Street. C’est un taxi qui a explosé, avant de s’embraser. « Jusqu’à présent, nous comprenons que la voiture impliquée était un taxi qui s’est arrêté à l’hôpital peu de temps avant l’explosion », a indiqué la police.

Le passager qui se trouvait dans le véhicule est décédé des suites de ses blessures. Il n’a pas pu être identifié immédiatement. Le conducteur qui a réussi à s’échapper avant la propagation des flammes, a été hospitalisé dans un état grave mais son état de santé est stable précisent les médias locaux.

La police antiterroriste saisie

Une enquête a été ouverte et confiée à la police antiterroriste, qui est assistée du MI5, l’un des trois principaux services de renseignement et de sécurité britanniques. « Nous menons l’enquête avec le soutien de la police de Merseyside et gardons l’esprit ouvert quant à la cause de l’explosion. Nous travaillons à un rythme rapide pour essayer d’établir les circonstances de cette explosion et nous ferons le point en temps voulu », a indiqué la police antiterroriste du nord-ouest, dans un communiqué. Les autorités estiment peu probable qu’il s’agisse d’une explosion accidentelle.

Suite à cette explosion, l’hôpital a restreint l’accès aux visiteurs « jusqu’à nouvel ordre » et les patients qui devaient être reçus ont été envoyés vers d’autres hôpitaux « dans la mesure du possible ». L’établissement reçoit près de 50 000 patients chaque année. Il s’agit de l’un des plus grands en Europe, à être spécialisée en obstétrique, gynécologie et néonatologie souligne la BBC.

Trois hommes arrêtés

Les investigations ont rapidement progressé puisque trois individus âgés de 21, 26 et 29 ans ont été interpellés plus tard dans la journée, dans la région de Kensington, avant d’être placés en garde à vue en vertu de la loi sur le terrorisme, a fait savoir la police. Des opérations de police étaient toujours en cours ce dimanche soir au même endroit, notamment sur Sutcliffe Street.

« Nos services de police et d’urgence travaillent dur pour établir ce qui s’est passé »

« Mes pensées vont à toutes les personnes touchées par l’horrible incident survenu à Liverpool aujourd’hui », a réagi le Premier ministre, Boris Johnson. « Je tiens à remercier les services d’urgence pour leur réponse rapide et leur professionnalisme, ainsi que la police pour son travail continu sur l’enquête ».

« Je suis régulièrement tenu au courant de l’horrible incident survenu à l’hôpital pour femmes de Liverpool. Nos services de police et d’urgence travaillent dur pour établir ce qui s’est passé et il est nécessaire qu’ils aient le temps et les moyens pour le faire », a expliqué la ministre de l’Intérieur, Priti Patel.

La menace terroriste au Royaume-Uni est actuellement au niveau « substantiel », ce qui signifie qu’une attaque est jugée « probable ».

Le mois dernier, le député conservateur David Amess, 69 ans, a été poignardé à mort dans l’Essex, à l’est de Londres (Angleterre), dans une attaque qualifiée de « terroriste » par les autorités. Un homme de 25 ans a rapidement été arrêté.