Loire-Atlantique : Quatre gendarmes blessés par balle lors d’une intervention à Malville


Illustration. (photo Arnaud Journois/PhotoPQR/Le Parisien/Maxppp)

Quatre gendarmes ont été blessés par balle à Malville, près de Nantes (Loire-Atlantique), lors d’une intervention. Le tireur a été interpellé et placé en garde à vue.

Les gendarmes du peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) ont été accueillis par les tirs de l’homme qu’ils venaient interpeller, à Malville, ce lundi matin rapporte France Bleu. Les militaires intervenaient 48 heures après une violente rixe à l’arme blanche qui s’est déroulée à Besné, lors de laquelle deux jeunes hommes ont été blessés, l’un grièvement.

Une enquête a été ouverte et les gendarmes ont identifié l’auteur présumé des coups. Lorsqu’ils sont arrivés à sa rencontre, le suspect a ouvert le feu, blessant quatre militaires du PSIG de Saint-Nazaire. Selon nos confrères, l’homme a tiré à travers la porte de son domicile avec un fusil à canon scié, à bout portant. Les gendarmes étaient au même moment en train de forcer la porte.

Le mis en cause de 24 ans a tout de même pu être interpellé. Il a été placé en garde à vue et une enquête pour « tentative d’assassinat » a été ouverte. Les gendarmes de la section de recherches de Nantes sont en charge des investigations.

L’un des gendarmes va être opéré

Le pronostic vital des quatre gendarmes blessés n’est pas engagé. L’un a été plus grièvement touché que les autres et va être opéré a précisé la gendarmerie. Âgé de 48 ans et blessé à la main, son interruption totale de travail (ITT) est évaluée à ce stade à 30 jours.

L’un de ses collègues s’est vu pour sa part attribuer une ITT de 5 jours, il a lui aussi été hospitalisé. Leurs deux collègues ont été sauvés par leur gilet pare-balles dans lequel des impacts de plombs ont été retrouvés.