Loire : Des cigarettes empoisonnées offertes par des inconnus font plusieurs victimes


Illustration. (Cheryl Holt)

Une victime a été retrouvée en train de manger des poignées de graviers, une autre a attaqué un pompier venu la secourir. Toutes ont perdu connaissance et se sont faites dépouiller par les « généreux inconnus ».

La Direction départementale de la sécurité publique de la Loire (DDSP 42) a alerté la population locale sur les réseaux sociaux en évoquant cette nouvelle méthode de vol. Ce mardi après-midi, une cinquième victime a été recensée en moins de quatre jours.

La méthode est toujours la même : des inconnus abordent des jeunes de 16 à 20 ans pour leur offrir une cigarette empoisonnée, en tous points semblable à une cigarette industrielle. Mais après seulement deux bouffées, les victimes sont prises de malaises et pour certaines d’hallucinations. « Les victimes peuvent être soit apathiques soit dans un état de surexcitation et passer d’un état à un autre dans un laps de temps très court. », relate France Bleu. Toutes ont perdu connaissance et se sont faites voler leur smartphone.

De l’« herbe chamanique » ?

Plusieurs enquêtes sont en cours et les policiers tentent d’identifier la substance contenue dans ces cigarettes trafiquées. Malheureusement la tâche est ardue car seul un petit bout de cigarette empoisonnée a pu être recueilli pour le moment.

France Bleu avance qu’il pourrait s’agir d’« herbe chamanique », une substance qui fait des ravage à La Réunion et qui serait 400 fois plus puissante que le cannabis.