Loiret : Un homme tué d’une balle dans la tête lors d’une altercation à Mignères, un suspect interpellé


Un meurtre a été commis par arme à feu devant le bar-restaurant Le Relais de Mignères, dans la commune éponyme située près de Montargis. (photo Google)

Les gendarmes ont été alertés, ce jeudi, à la suite de coups de feu tirés dans la rue à Mignères (Loiret). Ils ont découvert la victime qui gisait sur le sol.

Des coups de feu ont retenti devant le bar-restaurant « Le Relais de Mignères », sur la commune éponyme située au nord de Montargis, ce jeudi en début d’après-midi. Lorsque les gendarmes sont arrivés sur place, ils ont découvert le corps sans vie d’un homme de 42 ans, relate France 3.

Il venait d’être tué sous les yeux de plusieurs témoins. Interrogés, ces derniers ont précisé aux militaires qu’un différend opposait la victime et le tireur lorsque le drame s’est produit, vers 13h30. Ce dernier avait quitté les lieux avant l’arrivée des gendarmes.

« Une altercation a éclaté entre deux personnes. L’une est partie chercher une arme à feu et la victime est décédée, a priori, d’une balle en pleine tête », a indiqué le procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial à La République du Centre. Une enquête a été ouverte et confiée à la brigade de recherches de Montargis. Les spécialistes de l’Identification criminelle ont procédé à des constatations sur place.

Le tireur présumé se rend aux gendarmes

Un homme de 65 ans, auteur présumé du coup de feu mortel, s’est rendu de lui-même à la gendarmerie de Corbeilles, située à quelques kilomètres de là, a annoncé le magistrat dans l’après-midi. Il a été immédiatement placé en garde à vue.


Originaire du Montargois, le sexagénaire était déjà connu de la gendarmerie « pour des faits sans gravité », a indiqué le parquet, qui s’est rendu sur les lieux du drame. Un médecin-légiste de Corbeil-Essonnes (Essonne) devait également se rendre sur place pour effectuer un rapide examen du corps.