Londres : Scotland Yard victime d’un piratage informatique diffuse « Fuck the police »


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Les services de police de Londres (Royaume-Uni) ont diffusé des messages injurieux sur leurs canaux de communication officiels.

Scotland Yard a été victime d’une attaque informatique qui a permis au pirate de diffuser des messages tels que « Fuck the police » (N*que la police en français, ndlr).

Les injures ont été publiées sur le compte Twitter officiel des autorités, ainsi que par des e-mails, dans la nuit de vendredi à samedi.

Le compte Twitter de la Metropolitan Police comptabilise 1,22 million d’abonnés. Il affichait également des messages appelant à la libération de « Digga D », un rappeur de 19 ans emprisonné suite à l’attaque d’un gang rival avec battes de baseball et machettes.