Londres : Un policier dans un état critique après une attaque à la machette


Un policier a été poignardé à plusieurs reprises à Londres dans la nuit de mercredi à jeudi. (photo @MrNottATeacher)

Un policier âgé d’une trentaine d’années a été poignardé à plusieurs reprises par un homme armé d’une machette dans la nuit de mercredi à jeudi vers minuit, à Leyton, dans l’est de Londres (Angleterre). La victime est dans un état critique mais devrait survivre à ses blessures a annoncé la police.

Deux policiers ont tenté de procéder au contrôle du conducteur d’une camionnette à l’intersection de Coopers Lane et de Leyton High Road à Leyton, a indiqué la police dans un communiqué. Il était environ minuit (heure locale, 1 heure à Paris), la nuit dernière.

Dans un premier temps, le chauffeur ne s’est pas arrêté puis a finalement stoppé son véhicule. Alors que les policiers venaient de descendre de leur voiture pour débuter le contrôle, le conducteur est soudainement sorti de sa camionnette et a attaqué l’un des policiers avec une machette.

Il parvient à utiliser son taser pour neutraliser l’assaillant

L’agent a été poignardé à de nombreuses reprises mais est parvenu à utiliser son pistolet à impulsions électriques (taser) pour maîtriser l’agresseur qui a ensuite pu être interpellé par le second policier.

La victime a été conduite d’urgence à l’hôpital. Elle se trouve dans un état critique mais la police a annoncé ce jeudi matin qu’elle devrait survire à ses blessures. L’auteur présumé de l’attaque est âgé de 50 ans, il a été placé en garde à vue et son état de santé n’a pas nécessité qu’il soit conduit à l’hôpital.


Une « attaque soudaine et brutale »

« Ce qui avait débuté comme un contrôle routier de routine s’est transformé très rapidement et de manière inattendue en une attaque ‘non provoquée’ avec arme », a expliqué Julia James, inspecteur de l’Unité de commandement du nord-est de la capitale anglaise, qui évoque également une « attaque soudaine et brutale ».

« Nos pensées vont à l’officier blessé et à sa famille et nous lui souhaitons un prompt rétablissement », a-t-elle ajouté. « Je tiens à féliciter son courage et sa résilience, surtout qu’il a réussi à utiliser son taser, malgré les coups répétés, pour empêcher le suspect de nuire à autrui et pour se protéger de nouvelles blessures ».

La piste terroriste n’est pas privilégiée

La police a lancé un appel à témoins dans le cadre de l’enquête qui a été ouverte après cette violente attaque. Les autorités ont précisé que rien ne laissait penser que les faits étaient liés au terrorisme.