Los Angeles : Il menace sur Instagram de faire une tuerie de masse si Joe Biden est élu, le FBI l’arrête


Joe Biden lors d'une conférence de presse ce mardi 3 novembre. (capture écran Facebook)

Le suspect est accusé d’avoir menacé sur les réseaux sociaux de tirer sur la foule, si Joe Biden remportait l’élection présidentielle américaine.

Des menaces prises très au sérieux. Un homme âgé d’une trentaine d’années a été arrêté par la police locale et le FBI ce vendredi dans la région de Los Angeles en Californie (États-Unis), alors qu’il se trouvait dans un véhicule rapporte le Los Angeles Times. Il a été placé en garde à vue et une perquisition a été réalisée à son domicile.

« Le FBI est conscient des menaces signalées, et nous travaillons avec nos partenaires. Le sujet est en cours d’évaluation par des fonctionnaires de l’État », a annoncé Laura Eimiller, porte-parole du FBI, dans un communiqué.

Le mis en cause est poursuivi pour avoir proféré de graves menaces sur le réseau social Instagram, dans une story : « Si Biden est élu, je vais faire comme un tireur d’école, il suffit d’éliminer tous ces démocrates ». La santé mentale du suspect va faire l’objet d’un examen et sa garde à vue pourrait être prolongée à ce titre explique le journal américain. La vidéo dans laquelle il tient ces propos inquiétants a été diffusé sur Twitter.

Deux hommes armés arrêtés à Philadelphie la veille

La police de Philadelphie (Pennsylvanie) a annoncé l’arrestation de deux hommes armés ce jeudi soir, près du centre de convention de l’État, là où le dépouillement des bulletins de vote de l’élection présidentielle américaine est toujours en cours. Les suspects étaient soupçonnés d’avoir préparé une attaque.

Le commissaire de police de Philadelphie, Danielle Outlaw, a déclaré qu’un bureau du FBI à Norfolk en Virginie (un État voisin, ndlr), avait reçu quelques heures plus tôt une information disant que des hommes armés venant de Virginia Beach, arrivaient à Philadelphie pour se rendre au centre de comptage des votes.

Les forces de l’ordre ont repéré le véhicule des suspects, un Hummer argenté, avant de localiser les deux suspects de 42 et 61 ans qui avaient bien des armes à feu, sans posséder un permis valide pour les détenir en Pennsylvanie. Ces derniers ont été inculpés pour port d’armes à feu dissimulées sans permis, un crime, et pour port d’arme à feu sur la voie publique, un délit, a détaillé le procureur de Philadelphie, Larry Krasner.

Une élection mais toujours pas de vainqueur

Les États-Unis ne connaissent toujours pas le nom de leur nouveau président ce vendredi. De nombreux électeurs ont choisi de voter par correspondance, face à l’épidémie de coronavirus qui touche durement le pays.

Le dépouillement se poursuit dans plusieurs États, notamment en Pennsylvanie où le candidat démocrate a désormais une avance d’environ 15 000 voix sur le président sortant, Donald Trump. Un État important qui compte 20 grands électeurs et dont l’issue du scrutin pourrait conduire Joe Biden à la victoire. Les résultants ne sont également toujours pas arrêtés en Arizona, dans le Nevada, mais également en Géorgie ou en Caroline du Nord.