Lyon : Armés d’un revolver, ils braquent une salle des ventes et s’emparent de plus de 400 000 € de bijoux


Illustration. (Pixabay)

Les malfaiteurs qui ont attaqué une salle des ventes lyonnaise, ce vendredi, étaient visiblement bien renseignés et préparés.

Une vente aux enchères allait se tenir ce vendredi à l’hôtel des ventes d’Ainay, situé rue de Castries dans le 2ème arrondissement de Lyon, lorsque deux malfaiteurs y ont fait irruption, rapporte Le Progrès.

À 11h45, visages dissimulés par des masques chirurgicaux et armés d’un revolver, les braqueurs se sont fait remettre un lot de bijoux. Destiné à une vente à venir, le lot est estimé à plus de 400 000 euros. Les deux malfaiteurs ont rapidement quitté la salle.

Un gyrophare et une plaque siglée « police »

Ils ont pris la fuite à bord d’une Peugeot 308 équipée d’un gyrophare et d’une plaque siglée « police ». Un complice les attendait au volant, prêt à les exfiltrer.

Peu de temps après, un incendie de véhicule a été signalé au pied de la résidence Val Rose, située sur l’avenue Valioud à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône). Lorsque les secours sont arrivés sur place, aucun occupant de la voiture ne se trouvait sur les lieux. Le panache de fumées noires était visible de loin, comme en attestent des photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux.


Le rapprochement avec le vol à main armée commis un peu plus tôt à Lyon a rapidement été établi, et des constatation sur place ont confirmé cette hypothèse. Sans doute que les trois individus ont pris place à bord d’une voiture relais pour disparaître.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon, qui l’a confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ). Les trois suspects sont activement recherchés.