Lyon : Attaques racistes en marge des festivités de la victoire de l’Algérie à la CAN, une enquête ouverte


Un groupe d'individus a attaqué une voiture au cris de "sale bougnoule" ce vendredi soir à Lyon. (capture écran vidéo Snapchat)

Une famille a déposé plainte après avoir été attaquée ce vendredi soir à Lyon (Rhône) par un groupe d’individus encagoulés, en marge des célébrations de la victoire de l’Algérie en finale de la CAN.

Plusieurs vidéos ont été diffusées sur les réseaux sociaux au cours du week-end. Sur l’une qui vient de Snapchat, on aperçoit un groupe d’une vingtaine d’individus qui ont le visage dissimulé, habillés en noir, qui attaquent une voiture avec des armes par destination, mais également à coups de pied. « Barrez-vous ! » puis « sale bougnoule » peut-on entendre. Le conducteur fait marche arrière et prend la fuite.

Cette scène s’est déroulée dans la nuit de vendredi à samedi durant les festivités après la victoire de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN), dans le vieux Lyon, quai Fulchiron (Ve), vers 23h45.

Une seconde attaque du même type

Des faits similaires se sont produits quai Tilsitt, juste en face de la passerelle Saint-Georges (IIe). Une automobiliste qui rentrait de Villeurbanne avec son bébé de 12 mois à bord, a elle aussi été attaquée par des individus décrits de la même façon raconte Le Progrès, là encore aux cris de « sale bougnoule ».


Les victimes de la première attaque ont déposé plainte. Le père de famille qui a été blessé, s’est vu prescrire 6 jours d’ITT (incapacité totale de travail).

« Comment ne pas voir là la marque nauséabonde de l’extrême-droite ? Il est temps que ces groupuscules violents soient mis hors d’état de nuire ! », a réagi sur Twitter le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld.

Enquête ouverte

Une enquête a été ouverte et confiée à la sûreté départementale du Rhône pour « violence aggravée, dégradation aggravée et menaces de mort à caractère raciste » a précisé le parquet. Les enquêteurs vont d’abord chercher à déterminer si il y a eu d’autres attaques de ce type au cours de cette soirée.