Lyon : L’Afghan interpellé avec un couteau avait agressé et blessé des policiers la semaine dernière


Illustration. (Adobe Stock)

L’homme armé d’un couteau de 30 cm qui a été interpellé en pleine rue à Lyon ce jeudi, avait agressé des policiers la semaine dernière. Il est connu des services de renseignement.


Il était vraisemblablement décidé à passer à l’acte. Un Afghan âgé de 26 ans a été interpellé dans le 2ème arrondissement de Lyon ce jeudi midi, dans le secteur de la gare de Perrache, rue Victor Hugo. Ce dernier était armé d’un couteau de 30 cm qu’il a exhibé, alors qu’il se trouvait à proximité d’une station de tramway. Des témoins ont composé le « 17 » pour alerter la police.

L’homme a été interpellé et placé en garde à vue. Il est déjà connu des services de renseignement pour islamisme radical selon Le Figaro. En outre, il se trouvait déjà en garde à vue le 19 octobre dernier révèle Lyon Mag, pour avoir agressé des policiers.

Deux policiers blessés

Ce jour-là, il s’était présenté sans masque devant la préfecture du Rhône dans le 3e arrondissement. Les policiers lui avaient demandé de bien vouloir se recouvrir le bas du visage. La situation avait ensuite dégénéré et le mis en cause avait frappé les fonctionnaires. Deux d’entre-eux avaient été légèrement blessés.

Déféré et jugé dans le cadre d’une comparution immédiate, ce ressortissant afghan avait écopé d’une peine de prison avec sursis, avant d’être remis en liberté. Dix jours plus tard donc, il a été interpellé en pleine rue alors qu’il brandissait un couteau de 30 cm, montrant une volonté de passer à l’acte, quelques heures seulement après l’attentat de la Basilique Notre-Dame de Nice qui a coûté la vie à trois personnes.


Cette enquête pour port d’arme prohibé et menaces avec arme est menée par la police judiciaire de Lyon. « Les investigations concernant les motivations, la personnalité et le profil du mis en cause sont en cours », a précise le parquet.