Lyon : Un cambrioleur identifié grâce à son mégot de cigarette abandonné dans l’habitation


Illustration. (Cheryl Holt)

« Fumer tue », mais pas uniquement. Cela pourrait également conduire en prison, si l’on en croit l’affaire rondement menée par les policiers lyonnais.

Un homme d’une trentaine d’années a été interpellé et placé en garde à vue cette semaine, car il est soupçonné du cambriolage d’un studio situé dans le 8ème arrondissement de Lyon (Rhône). Les constatations effectuées sur place ont permis aux enquêteurs de l’identifier rapidement.

Le cambrioleur avait négligemment abandonné un mégot dans le salon du studio visité, avant de quitter les lieux avec un téléviseur, un ordinateur, une tablette et du matériel informatique. Un détail qui n’a pas échappé aux fonctionnaires de la police technique et scientifique, et qui a causé sa perte.

L’ADN ainsi récupéré correspondait à un individu connu pour… 61 antécédents judiciaires, rapporte Le Progrès. Le trentenaire, qui nie les faits, a été déféré au parquet ce vendredi.