Lyon : Un ado roué de coups pour avoir défendu des femmes harcelées dans la rue, la police lance un appel à témoins


Augustin, un adolescent de 17 ans, a été agressé par un groupe de plusieurs individus sur la place Bellecour, près de la supérette. Un appel à témoins a été lancé par les policiers. (photo Google)

Un groupe de cinq individus a passé à tabac un adolescent. Selon le témoignage de son frère, l’agression s’est produite alors qu’il voulait défendre des femmes victimes de harcèlement de rue.

Un adolescent de 17 ans a été témoin d’un harcèlement de rue alors qu’il se trouvait à hauteur de l’arrêt de bus Bellecour Le Viste, près de la supérette Monop’ de la place Bellecour à Lyon, ce dimanche vers 23 heures. N’écoutant que son courage, Augustin s’est interposé pour défendre les jeunes femmes importunées, selon les dires de son frère.

L’agression a été fulgurante. Les jeunes, vraisemblablement au nombre de cinq, ont roué de coups l’adolescent, « sans que personne n’intervienne, ni pour les filles, ni pour lui », d’après les déclarations du frère de la victime sur Facebook. Le bon samaritain a eu deux dents cassées et une fracture de la mâchoire. Il a été conduit à l’hôpital et s’y trouvait toujours ce lundi. Il pourrait avoir à subir une opération des cervicales.

La famille de l’adolescent a déposé plainte, dimanche, à la gendarmerie de Fontaines-sur-Saône. Le dossier a été transmis à la police lyonnaise, qui est en charge de l’enquête. La mère de l’adolescent a livré son témoignage sur CNews.

Le soir de l’agression, aucun appel n’a été passé aux pompiers ni aux policiers, ni de la part d’éventuels témoins, ni de la victime, relate Le Parisien. Le responsable de la supérette a assuré qu’il n’avait rien vu vendredi soir et qu’il n’a pris connaissance de l’agression que ce lundi.

L’affaire a pris une grande ampleur sur les réseaux sociaux qui ont vu fleurir le mot-clé #JusticePourAugustin. Le milieu politique s’est également fait l’écho de cette agression. « Bravo à Augustin pour son courage qu’il paie à grand prix » a notamment tweeté la conseillère régionale RN Agnès Marion, qui était candidate aux municipales de Lyon, évoquant l’agression sauvage dont a été victime Marin en venant en aide à un couple importuné en 2016.

Le président LR de la Région Laurent Wauquiez a aussi publié un message sur Twitter dans lequel il salue « le courage admirable d’Augustin ».

Les policiers lancent un appel à témoins

Les enquêteurs du commissariat de police du 2e arrondissement de Lyon lancent un appel à témoins dans le cadre des investigations concernant l’agression d’Augustin, 17 ans, survenue sur la place Bellecour vendredi soir, à proximité de l’Office du tourisme.

Toute personne susceptible de détenir des informations sur cette agression est priée de contacter le commissariat au 04 78 42 26 56 (en semaine de 8h à 18 heures), ou au 04 78 78 40 40 (nuits, jours fériés et week-end).