Maine-et-Loire : Un adolescent torturé durant 6 heures à cause d’une rumeur


Illustration. (Adobe Stock)

Six jeunes sans domicile fixe ont séquestré et torturé un adolescent croisé dans la rue. Tous ont été mis en examen, trois d’entre eux sont actuellement incarcérés.

L’adolescent de 17 ans, habitant de Cholet dans le Maine-et-Loire, a été pris pour cible par un groupe de six jeunes sans-domicile fixe qu’il venait de croiser dans une rue de la commune. Une fille du groupe l’a désigné comme étant son harceleur sur la messagerie de Facebook, révèle Ouest-France.

La victime a été attirée dans un squat. Son calvaire, long de six heures et qui a failli lui coûter la vie, venait de commencer.

Séquestré et torturé devant une caméra

Les tortionnaires ont frappé la victime, à coups de poing et de pied. Puis l’adolescent a été déshabillé, il a subi des douches chaudes, puis froides. Sa tête, ses sourcils et ses aisselles ont été rasés par les six agresseurs, relate Le Courrier de L’Ouest. Il a subi des coups aux parties génitales avec un bâton. Certains des agresseurs auraient empêché la fille de le poignarder.

Les tortures ont été filmées avec un smartphone. Les vidéos ont d’ailleurs été saisies et exploitées par les enquêteurs.


Il s’enfuit

L’adolescent est finalement parvenu à s’enfuir par une fenêtre, selon ses déclarations, en seul bas de jogging. Certains tortionnaires ont affirmé avoir été dépassés par les événements et avoir laissé la victime s’enfuir.

Une information judiciaire en cours

Les six suspects, cinq jeunes hommes et une jeune femme âgés de 18 à 22 ans, ont été interpellés. À l’issue de leur garde à vue, ils ont été mis en examen, selon les cas, pour « séquestration, acte de torture et de barbarie, tentative d’homicide, violences aggravées et menaces de mort ».

Trois d’entre eux ont été placés en détention provisoire. Les investigations se poursuivent.