Maintien de l’ordre : Christophe Castaner annonce le retrait «immédiat» des grenades GLI-F4


Christophe Castaner. (photoFrederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Les grenades GLI-F4 faisaient l’objet de polémiques et étaient accusées de provoquer de graves blessures lors des manifestations.


Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé ce dimanche midi le retrait « immédiat » d’une grenade lacrymogène controversée par les forces de l’ordre, la GLI-F4 régulièrement accusée de provoquer de graves blessures chez des manifestants, sur le plateau de « Dimanche en politique » sur France 3.

« Ces grenades explosives dites GLI-F4, qui ont comme défaut de contenir de l’explosif, j’ai pris la décision de les retirer de l’usage. Elles n’ont pas une couleur, un signalement spécifique. Il est arrivé, il y a plusieurs mois déjà, que des policiers soient obligés de les utiliser pour se désengager d’une menace et que des manifestants, les prenant volontairement en main, se blessent gravement. C’est la raison pour laquelle je pense qu’il nous faut retirer les GLI-F4 », a-t-il déclaré.