Mali : Six soldats français de l’opération Barkhane blessés dans une nouvelle attaque


Illustration. (photo ministère de la Défense)

Six militaires français de l’opération Barkhane ont été blessés dans une nouvelle attaque ce vendredi matin au Mali annonce l’État-major des armées. Leur pronostic vital n’est pas engagé.

Six soldas français ont été blessés dans une attaque, dans le Gourma malien ce vendredi. Trois des victimes seront rapatriées ce samedi matin vers la métropole.

Les miliaires ont été la cible d’une attaque avec un véhicule suicide, à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Hombori, dans la forêt d’Isey. Un engin explosif improvisé avait été dissimulé dans ce véhicule léger qui a tenté d’infiltrer le convoi mixte franco-malien. Un véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) s’est interposé et le kamikaze a alors déclenché sa charge explosive détaille Ouest France.

Les blessés appartiennent au 1e régiment de tirailleurs (1er RTIR). Deux d’entre eux sont grièvement touchés. Les victimes ont été évacuées à Gao.

Cinq soldats tués la semaine dernière

L’attaque survient alors que cinq militaires français ont été tués la semaine dernière, au Mali. La ministre des Armées Florence Parly a rendu ce vendredi après-midi à Haguenau (Bas-Rhin), un hommage au sergent Yvonne Huynh et au brigadier Loïc Risser, membres du 2ème régiment de Hussards.