Manifestation des agriculteurs : des centaines de tracteurs convergent vers Paris


Des centaines de tracteurs se rendent à Paris ce mercredi matin. (capture écran vidéo Remy Buisine)

Un millier de tracteurs convergent vers l’avenue Foch à Paris ce mercredi matin par les principaux axes autoroutiers, engendrant des difficultés de circulation. Les agriculteurs veulent exprimer leur ras-le-bol et se faire entendre auprès du gouvernement.

Depuis 6 heures, des centaines d’agriculteurs en tracteur convergent vers la capitale par les principaux axes routiers, tout en effectuant une opération escargot. Une nouvelle manifestation pour « l’efficacité des États généraux de l’alimentation, et pour l’arrêt des distorsions franco-françaises », a déclaré Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, syndicat qui a appelé les agriculteurs à manifester avec celui des Jeunes Agriculteurs (JA) ce mercredi.

Mise en place au début de l’année, la Loi dite Egalim, issue des États généraux de l’alimentation avait pour but de ramener du revenu dans les cours des fermes en rééquilibrant les relations commerciales. Mais les agriculteurs affirment que ce n’est pas vraiment le cas.

Les manifestants entendent donc mettre la pression sur la grande distribution et ses fournisseurs alors que les négociations commerciales annuelles qui fixent les prix pour un an, viennent de débuter. « Le principal motif de colère est l’impression d’être abandonné à la fois par les politiques et par la société », a déclaré de son côté Guillaume Moret, 49 ans, exploitant dans le Val d’Oise cité par 20 minutes.

Des blocages vont également avoir lieu dans d’autres villes de France, notamment à Lyon ou à Toulouse. Plus de 1000 tracteurs venus des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté sont attendus sur l’avenue Foch à Paris dans la matinée.