Marne : Une femme soupçonnée d’avoir poignardé à mort son ex-conjoint à Fismes


Illustration. (Adobe Stock)

Une femme âgée d’une trentaine d’années a été interpellée à Fismes (Marne) vendredi soir. Elle est soupçonnée d’avoir tué son ex-mari à coup de couteau.

Les voisins d’un homme de 60 ans, domicilié au 7 bis allée des missions dans la commune de Fismes, près de Reims, ont alerté les gendarmes après avoir entendu des cris et des bruits suspects laissant penser à une bagarre. Ceux-ci diront d’ailleurs avoir été choqués par la violence des cris d’une fillette qui suppliait deux adultes d’arrêter de se battre, rapporte France 3.

Rapidement, les gendarmes sont intervenus au 3ème étage de cet immeuble et une femme leur a ouvert la porte de l’appartement d’où semblaient provenir les cris. « Je viens de mettre un coup de couteau » leur a-t-elle immédiatement affirmé.

Le logement sens dessus dessous, un homme gravement blessé

Les militaires sont entrés et ont constaté un grand désordre dans l’appartement dont une table en verre était brisée. Ils ont ensuite aperçu un homme grièvement blessé, présentant une plaie à l’abdomen. Les secours ont été alertés, mais la victime âgée de 60 ans est finalement décédée sur place.

Une enquête pour « meurtre sur ex-conjoint » a été ouverte par le parquet de Reims. La suspecte a été interpellée et placée en garde à vue par les gendarmes, dans ce cadre, et s’y trouvait toujours samedi après-midi.


Une autopsie doit être pratiquée dans les prochains jours à l’institut médico-légal du CHU de Reims. D’après les premiers éléments de l’enquête, la victime, José Lortal, était une figure locale, porte-parole du mouvement des Gilets jaunes dans la Marne, relate L’Union.