Marne : Un policier du commissariat de Reims s’est suicidé

Le commissariat de Reims. (Google view)

Un policier de 48 ans affecté à Reims (Marne) a mis fin à ses jours avec son arme de service ce jeudi. C’est le second suicide dans les rangs de la police nationale en moins de 48 heures.

Nouveau drame ce jeudi au sein de la police nationale. Un policier de 48 ans affecté au commissariat de Reims s’est donné la mort à son domicile ce jeudi en fin de matinée, en utilisant son arme de service apprend-on de source policière. Il était le père d’une fille âgée de 15 ans précise L’Union. Un drame similaire s’était produit en juin 2020 lorsqu’un policer de 49 ans de ce même commissariat s’était suicidé. Ce fut également le cas en janvier 2019 avec le décès d’un policier de 53 ans.

Il s’agirait du 26ème suicide au sein de la police nationale depuis le 1er janvier, alors qu’un autre fonctionnaire de police de 49 ans s’est ôté la vie ce mercredi à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques).

Le ministère de l’Intérieur a installé deux dispositifs pour lutter contre ces drames qui touchent sévèrement l’institution policière. Une ligne d’écoute est disponible pour les fonctionnaires victimes d’agressions ou de menaces au 0800 95 00 17, tous les jours, de 5 heures à 23 heures ; et une cellule de soutien psychologique est également ouverte 24h/24 au 0805 230 405. Les appels sont « anonymes, confidentiels et gratuits ».

De plus, trois associations luttent contre ces drames à répétition : SOS Policiers en Détresse (PEPS-SOS), Assopol, et Alerte police en souffrance (APS).