Marseille : 18 policiers renvoyés devant le tribunal correctionnel dans l’affaire de la BAC Nord


Illustration Actu17 ©

18 anciens policiers de la BAC Nord de Marseille ont été renvoyés ce lundi devant le tribunal correctionnel, notamment pour vols aggravés.

Sept ans après le début de cette affaire, 18 anciens policiers de l’ex-BAC nord de Marseille ont été renvoyés en correctionnelle.

Ces derniers ont été mis en examen pour des vols de drogue, de cigarettes ou d’argent, qui auraient été commis lors de leurs interventions. Des faits présumés qui se sont déroulés entre janvier 2011 et octobre 2012, à Marseille, mais également à Aubagne (Bouches-du-Rhône).

Des perquisitions aux domiciles des mis en cause

Selon le procureur qui avait réclamé en janvier 2019 le renvoi des 18 policiers en correctionnelle, les interventions des trois groupes de la BAC Nord étaient devenues « prétexte, soit à l’attribution de produits en vue d’une éventuelle rémunération d’informateurs officieux, soit à un enrichissement personnel », indique l’instruction.

Des « écoutes » avaient été réalisées dans les bureaux et les six véhicules de la BAC Nord durant l’enquête. Par ailleurs, des perquisitions aux domiciles de plusieurs mis en cause avaient permis la découverte d’argent liquide et de cannabis. Des saisies similaires avaient été faites dans les douches et les vestiaires de plusieurs unités.


Trois des policiers ont déjà été révoqués

Dans cette affaire, les policiers concernés ont déjà reçu des sanctions administratives. Trois ont été révoqués, un quatrième a été rétrogradé et les autres ont écopé de suspension allant jusqu’à 2 ans ou à des blâmes. La BAC Nord avait été dissoute peu après le début de cette affaire.