Marseille : Des engins incendiaires découverts sous des véhicules d’agents pénitentiaires


Illustration. (Shutterstock)

La découverte a de quoi faire froid dans le dos. Un agent du ministère de la Justice a découvert des engins incendiaires qui étaient, semble-t-il, équipés d’un système d’allumage à retardement, sous sa voiture ainsi que sous une autre qui était garée à proximité.

Un fonctionnaire qui avait stationné sa voiture personnelle sur le parking de l’Établissement pénitentiaire pour mineurs (EPM), situé dans la montée Commandant de Robien à Marseille (11ème), a fait une inquiétante découverte, ce vendredi vers 18h30. Sous son véhicule se trouvait une boîte suspecte, selon une policière.

En y regardant de plus près, il s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un engin incendiaire. Une seconde boîte similaire se trouvait sous une autre voiture appartenant à un agent. Immédiatement, la police et le service déminage ont été alertés.

La police judiciaire saisie

Les démineurs ont confirmé la nature incendiaire des deux objets. Ceux-ci disposaient vraisemblablement d’un système permettant leur allumage à retardement, selon cette même source. Les boîtes contenaient chacune, entre autres, une bouteille remplie d’essence et du coton. Selon nos informations, les dispositifs auraient été mal conçus, empêchant leur bon fonctionnement.

Le parquet a ouvert une enquête qu’il a confiée à la police judiciaire. Sur place, un périmètre de sécurité a été établi et des chiens spécialisés dans la détection d’explosifs ont procédé à une vérification des lieux. Lorsque le doute a été levé, les techniciens de l’Identité judiciaire ont pris le relais pour procéder aux constatations. Les deux engins incendiaires ont été saisis pour analyses.