Marseille : Elle confie ses 3 enfants à une inconnue pour aller se prostituer, ils se font enlever


Illustration. (shutterstock)

Les enfants ont été enlevés par l’adolescente, dont l’identité était inconnue.

Ce vendredi, une adolescente fugueuse de 15 ans a été interpellée par les policiers à Montpellier (Hérault) pour l’enlèvement de trois enfants. Les jumeaux d’un an et leur soeur de 3 ans lui avaient été confiés par leur mère, dans des circonstances surprenantes.

Elle confie ses enfants pour aller se prostituer

Dimanche, la mère de famille âgée de 28 ans s’était présentée au commissariat de Noailles à Marseille (Bouches-du-Rhône) pour signaler la disparition de ses enfants.

Elle avait expliqué aux policiers les avoir confiés à une adolescente à son arrivée en gare Saint-Charles, quatre jours plus tôt. Son but était de pouvoir se prostituer afin de régler une dette d’argent. Problème : L’adolescente a disparu avec les enfants et leur mère ne connait ni son identité ni son adresse, relate La Provence.

20 enquêteurs et des recherches « jour et nuit »

Prenant la mesure de la gravité de la situation, la Direction départementale de sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône a constitué une cellule de 20 enquêteurs pour retrouver les enfants. Les policiers se sont mobilisés « jour et nuit », dans les Bouches-du-Rhône, le Gard et l’Hérault, a indiqué la DDSP.


Les photographies de Samia, 3 ans, et des jumeaux de 1 an, Hocine et Norah, ont été transmises à toutes les patrouilles de police de Marseille ainsi qu’aux établissements publics et institutions de la ville.

5 jours d’enquête intense

Les enquêteurs de la Sûreté Départementale (SD) n’avaient qu’une description approximative de la ravisseuse. Fugueuse, elle n’avait ni adresse, ni compte en banque, ni téléphone connu.

À force d’acharnement, les policiers sont tout de même parvenus à la localiser dans un appartement de Montpellier, ce vendredi. Après huit jours de disparition, les enfants ont été retrouvés sains et saufs.

La mère poursuivie par la justice

La ravisseuse a été interpellée, tout comme un homme de 30 ans présent dans l’appartement. Ils ont été placés en garde à vue pour « soustraction de mineurs ». La mère quant à elle, est poursuivie pour « soustraction aux obligations légales ».