Marseille : Le cambrioleur percute la voiture de police et tente de poignarder un agent à la tête

Illustration. (Thierry Lindauer/Photo PQR/La Montagne/Maxppp)

Un cambrioleur a été interpellé par les policiers dans la nuit de lundi à mardi, dans le 8e arrondissement de Marseille. Il a percuté le véhicule des forces de l’ordre avec sa voiture volée et a tenté de poignarder à la tête l’un des fonctionnaires, avant d’être maîtrisé. Le suspect ivre a affirmé être un mineur algérien.

L’intervention a été mouvementée et quatre policiers ont été légèrement blessés. Tout est parti de l’appel d’un riverain signalant un individu suspect dans la rue Bienvenu, située dans le quartier Périer (8e), peu avant 5 heures du matin. L’homme au volant d’une Peugeot 3008 rode et semble s’intéresser de près aux maisons alors que tout le quartier est endormi. Les premières vérifications réalisées avec l’immatriculation du véhicule montre qu’il est signalé volé.

Un premier équipage de police-secours arrive rapidement sur place et tombe nez à nez avec le suspect installé dans cette voiture. Les forces de l’ordre lui ordonnent de sortir du véhicule mais l’homme appuie sur l’accélérateur et fonce sur l’un des fonctionnaires délibérément indique une source proche de l’enquête. Le suspect ne va pas très loin et percute un second véhicule de police arrivant face à lui. Cette fois, il décide d’enclencher la marche arrière et revient sur les premiers policiers. La 3008 percute un mur et s’immobilise.

Un couteau d’une trentaine de centimètres

Les portières de la voiture sont fermées et l’homme refuse de sortir. Les policiers tentent de briser une vitre pour atteindre le conducteur et le maîtriser, mais la situation se complique. Ce dernier est en effet armé d’un couteau d’une trentaine de centimètres. « C’est l’un des policiers positionné autour de la voiture qui a remarqué le couteau que cet homme tenait en main. Il a alerté ses collègues », décrit cette source. Un coup d’œil important puisque quelques instants après, l’homme a donné des coups de couteau à l’un des fonctionnaires en essayant de l’atteindre au niveau de la tête. Du gaz lacrymogène est utilisé pour perturber l’agresseur qui est rapidement amené au sol et menotté, alors qu’il se rebelle.

Des objets volés

Sur lui, les policiers découvrent un second couteau, plus petit, mais également une montre, un bracelet et des clefs qui seraient celles d’une maison. Lors des constations, les policiers ont découvert que le suspect avait brisé la baie vitrée d’une maison située à quelques pas de là, visiblement sans avoir le temps d’y pénétrer. L’interpellé était ivre et a été placé en garde à vue notamment pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique, tentative de vol par effraction, rébellion et recel de vol.

La suite des investigations devra permettre de déterminer d’où proviennent ces objets et ces clefs. L’identité de cet homme sera également vérifiée par les enquêteurs, tout comme sa situation administrative sur le territoire français. « Il a maintenu qu’il était un Algérien sans domicile fixe âgé de 15 ans », ajoute notre source.