Marseille : Une femme grièvement blessée après le vol de son téléphone, un suspect interpellé

Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Un homme suspecté d’avoir frappé et volé le téléphone d’une femme retrouvée inconsciente dans la rue, a été interpellé à Marseille (IIIe), ce lundi. La victime est encore en soin intensifs. L’auteur présumé a, lui, été mis en examen ce mercredi et… laissé libre, sous contrôle judiciaire.

Les circonstances de l’agression survenue ce week-end à Marseille (IIIe) commencent à se dessiner. Et les aveux partiels du suspect ont permis d’orienter les enquêteurs sur la piste d’un vol qui aurait mal tourné dans cette affaire, qui pourrait trouver un épilogue dramatique, puisque la victime est toujours en soins intensifs.

Samedi, à l’aube, des passants ont découvert une femme inconsciente sur la voie publique. A l’arrivée des secours, celle-ci est prise de convulsions. Placée dans le coma, elle est transportée à l’hôpital par les marins-pompiers avec un pronostic vital engagé. Les premiers examens laissent apparaître une fracture du crâne et un hématome sous-dural nécessitant une opération urgente.

De son côté, la sûreté urbaine débute son enquête et tente de retracer les dernières heures de la victime. Rapidement, ils parviennent à comprendre qu’elle s’est fait dérober son téléphone par une vague connaissance. Peu à peu, les esquisses de la soirée de la victime se dessinent.

Elle aurait eu un différend avec un homme qui lui aurait volé son téléphone au cours d’une nuit alcoolisée. Accompagnée d’une amie, la victime se serait rendue au domicile du voleur afin de récupérer son portable. Mais celui-ci ne l’aurait pas entendu de cette oreille et l’aurait poussée violemment. La victime en état d’ébriété chute lourdement et sa tête heurte la chaussée. Son mal de crâne est intense. Elle renonce à l’idée de récupérer son bien. Sonnée, mais encore consciente, la jeune femme décide de rentrer chez elle, mais finit par perdre connaissance sur la voie publique avant d’arriver à son domicile. C’est là qu’elle est découverte par des passants, un peu avant 5 heures du matin.

Un suspect bien connu de la police

L’audition de l’amie de la victime permet de remonter jusqu’à l’auteur présumé du vol et des violences. Et, ce mercredi, Mohamed, 28 ans, déjà bien connu des services de police, est interpellé à son domicile. Lors de sa garde à vue, il reconnait une altercation avec la femme, mais nie l’avoir frappée. Le téléphone portable de la victime est retrouvé.

Présenté devant le parquet, le suspect a été mis en examen et laissé libre, sous contrôle judiciaire. L’état de santé de la victime restait, en cette fin de semaine, jugé « très inquiétant » par le corps médical.