Marseille : Une femme tuée d’une trentaine de coups de couteau, son fils interpellé


Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Une mère de famille de 50 ans a été tuée d’une trentaine de coups de couteau à son domicile du 14e arrondissement de Marseille, ce mardi soir. Son fils de 24 ans, schizophrène en rupture de traitement, a été interpellé avant d’être hospitalisé d’office.

C’est la fille de la victime qui a fait l’atroce découverte vers 18h45, en rentrant chez elle, dans le quartier du Canet à Marseille. Il était déjà trop tard. Sa mère de 50 ans gisait dans son sang, inanimée et lardée de coups de couteau. L’alerte a été donnée et les marins-pompiers n’ont rien pu faire pour sauver la victime.

Les policiers ont immédiatement interpellé le fils de la quinquagénaire, âgé de 24 ans qui se trouvait dans le logement. Il aurait avoué les faits. Ce ressortissant algérien, déjà connu des services de police selon une source proche de l’enquête, serait en situation irrégulière sur le territoire français. Il souffre de schizophrénie. Un examen psychiatrique a montré qu’il était en rupture de traitement. Son état de santé ayant été jugé incompatible avec un placement en garde à vue, il a été hospitalisé d’office.

Dans le logement, les forces de l’ordre ont procédé à des constatations. Ils ont découvert deux couteaux ensanglantés de 20 et 15 cm. Les premiers examens ont montré que la victime avait été poignardée à une trentaine de reprise.

Une enquête pour homicide volontaire a été ouverte et confiée aux policiers de la sûreté départementale.