Massacre dans un village au Mali : au moins 95 morts et 19 disparus


(capture écran Google map)

Des hommes armés ont tué près d’une centaine de personnes dans le village de Sobame Da, dans la commune de Sangha, dans la région de Mopti au Mali. Les autorités évoquent une attaque terroriste.

« Le bilan provisoire établi par une mission du poste de sécurité de Diankabou, dépêchée immédiatement sur les lieux, en présence du maire de Sangha, fait état de 95 morts et de 19 portés disparus, plusieurs animaux abattus et des maisons incendiées », ont annoncé les autorités maliennes dans un communiqué. Les faits se sont produits en pleine nuit vers 3 heures du matin ce lundi.

« Des hommes armés, soupçonnés d’être des terroristes, ont lancé un assaut meurtrier contre ce paisible village », précise le communiqué diffusé par le ministère de la Communication.

300 habitants vivent dans ce village qui a été visé par cette attaque meurtrière. « Toutes les mesures seront prises pour arrêter et punir les auteurs de ce carnage », a précisé le gouvernement malien, alors que des recherches étaient toujours en cours ce lundi pour s’assurer qu’il n’y a pas davantage de victimes.

Un autre massacre en mars dernier

Le 23 mars dernier, quelque 160 villageois Peuls ont été tués par des membres présumés de groupes de chasseurs dogons, à Ogossagou, un village situé près de la frontière burkinabè. De nombreux affrontements entre Peuls et Dogons se déroulent dans le centre du Mali depuis plusieurs années. Les deux ethnies ont créé des « groupes d’autodéfense ».