Maubeuge : Un jeune homme séquestré et torturé pendant 4 heures dans un hall d’immeuble pour de l’argent


Illustration. (photo Remy Buisine ©)

Un jeune homme est tombé entre les griffes de deux hommes qui en voulaient à son argent pour rembourser une dette. Ils se sont déchaînés sur lui durant plusieurs heures.


Il a vécu un calvaire qui a duré 4 longues heures. Un jeune homme a été séquestré dans un hall d’immeuble de la cité des jardins du quartier Sous-le-Bois à Maubeuge (Nord) dans la nuit du 2 au 3 mars, de 22 heures à 2 heures du matin.

Le jeune homme a reçu de nombreux de coups de poing et de pied. Ses bourreaux, Farta N. et Romain A., l’ont obligé à se dénuder avant de s’emparer de l’argent qu’il avait sur lui et une gourmette en métal précieux, relate Lilleactu.

Il lui urine dessus

Une fois le jeune homme nu, Farta N. lui a uriné dessus, tandis que son acolyte se contentait de regarder sans intervenir. À l’aide de tesson de bouteille, le tortionnaire lui a aussi entaillé un avant-bras. Les violences ont duré 4 heures.

Fermement décidés à récolter un peu d’argent, le duo a contacté la petite-amie de leur victime pour lui réclamer une rançon de 250 euros en échange de sa libération.


Les policiers leur tendent un piège

Un rendez-vous a été fixé avec la jeune femme. À heure dite, elle s’est effectivement montrée aux agresseurs, mais elle n’est pas venue seule. Les policiers l’accompagnaient et ont libéré le malheureux retenu dans le hall d’immeuble, non sans mal.

Le duo a été placé en garde à vue pour « séquestration », « extorsion  avec violences ayant entraîné une ITT de 7 jours », « violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique », « rébellion », « menaces de crime contre les personnes » et « abstention volontaire d’empêcher un crime ou un délit contre l’intégrité d’une personne » concernant Romain A.

Au terme de cette mesure, les deux suspects ont été déférés devant la justice mercredi dernier. Ils ont été placés en détention provisoire avant d’être jugés en comparution immédiate vendredi.

Condamnés et écroués

L’enquête a démontré que les deux prévenus, Farta N. et Romain A., avaient décidé de s’occuper du cousin de Farta pour une dette de 500 euros, rapporte La Voix du Nord. « J’ai cru que j’allais mourir » dira la victime, traumatisée.

Farta N. a écopé de 5 ans de prison, dont un an avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve. Son acolyte a été condamné à 3 ans de prison, dont un an avec sursis. Le tribunal a délivré un mandat de dépôt pour chacun d’eux. Ils sont ainsi retournés derrière les barreaux.