Maxime Nicolle, alias «Fly Rider», l’une des figures du mouvement des Gilets jaunes, interpellé à Bordeaux.


(capture écran Facebook)

Maxime Nicolle, également connu sous le nom de « Fly Rider », s’était déplacé à Bordeaux pour « montrer que la mobilisation ne se fait pas seulement dans la capitale parisienne ». Il a été interpellé ce en début de soirée ce samedi, en marge de la manifestation des Gilets jaunes, avant d’être relâché quelques heures plus tard.


L’homme « faisait parti d’un attroupement à qui il a été donné l’ordre de dispersion. Malgré cet ordre, il est resté et a incité les autres à faire de même », selon la préfecture. Au moment de son interpellation, Maxime Nicolle était en train de réaliser une vidéo en direct sur Facebook.

« Fly Rider » participait au même moment à la marche nocturne des Gilets jaunes, où 200 personnes étaient présentes selon France Bleu. Samedi dernier, cette figure du mouvement contestataire était à Toulouse.

Ce matin à Bordeaux, il avait lancé devant de nombreux journalistes : « A ceux qui disent que le mouvement s’essouffle, je dis ‘regardez’. Regardez ce qui se passe. On est au mois de janvier. On est toujours là. Et on sera là le temps qu’il faudra ».

Maxime Nicolle a finalement été remis en liberté quelques heures plus tard indique BFMTV.