Mère de famille poignardée à mort à Bordeaux : son mari a reconnu l’avoir tuée


Une mère de famille de 32 ans a été tuée à coups de couteau dans le quartier Grand Parc à Bordeaux. (capture écran Google view)

Safia Mohammedi, mère de quatre enfants, a été tuée à coups de couteau à Bordeaux (Gironde) ce lundi. Elle a été retrouvée morte sur le palier de son appartement, dans le quartier Grand Parc, un couteau planté dans le thorax.

Un suspect avait été arrêté ce mardi soir, au lendemain du meurtre d’une mère de famille de quatre enfants. Le mis en cause n’est autre que le mari de la défunte qui était âgée de 32 ans. Au cours de sa garde à vue, l’homme de 41 ans a « reconnu avoir tué la victime », a indiqué ce jeudi le procureur adjoint de Bordeaux, Jean-Luc Puyo, cité par Sud-Ouest.

Une information judiciaire pour assassinat, « c’est à dire pour homicide avec préméditation », a été ouverte a précisé le procureur. Le mis en cause devait être déféré ce jeudi en fin d’après-midi devant un juge d’instruction en vue de sa mise en examen. Son placement en détention provisoire a été requis.

Le suspect nie cependant le caractère prémédité du meurtre et évoque une dispute qui a dégénéré.

Il était convoqué devant la justice en janvier pour violences conjugales

L’auteur présumé de ce meurtre est un ressortissant algérien, tout comme l’était la victime. Il était marié avec cette dernière avec qui il a eu quatre enfants.


D’autre part, la trentenaire avait lancé une procédure de divorce en mai dernier, quelques semaines après avoir déposé plainte pour violences conjugales.

Suite à cette déposition, son mari était convoqué devant le tribunal correctionnel en janvier prochain pour « violences par conjoint ayant entraîné une interruption totale de travail inférieure à huit jours ». Il n’avait jusqu’ici jamais été condamné par la justice.

Les enfants du couple âgés de 2, 4, 9 et 11 ans ont été placés.