Messe sans masque ni gestes barrières à Paris : le parquet ouvre une enquête pour mise en danger de la vie d’autrui


Une messe a eu lieu dans l'église Saint-Eugène-Sainte-Cécile sans le respect des gestes barrières. (capture écran YouTube)

De très nombreuses personnes ont assisté à une messe samedi en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile à Paris (9e), sans le respect des gestes barrières, ni le port du masque. Le parquet a décidé d’ouvrir une enquête du chef de « mise en danger de la vie d’autrui ».

La vidéo de cette messe, repérée par Le Parisien, a été diffusée sur YouTube. Ces images ont été retirées ce mardi. La cérémonie s’est tenue samedi en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile.

De nombreux fidèles sans masque étaient présents, serrés les uns contre les autres. Un certain nombre d’entre eux semblent âgés. Le prêtre officiait lui aussi sans masque. Sur ces images, on l’aperçoit donner l’hostie de la main, directement dans la bouche des communiants.

« Il y avait 280 personnes »

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire ce mardi pour mise en danger de la vie d’autrui. Les investigations ont été confiées à la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP). La paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile a de son côté « assuré qu’il y avait 280 personnes pour une capacité de 600 personnes ».

« Nous sommes stupéfaits devant le non-respect évident des consignes essentielles de distanciation, de port de masque, et nous désolidarisons de tout comportement non respectueux d’une situation sanitaire difficile », a réagi la directrice de la communication du diocèse Karine Dalle, interrogée par nos confrères.

« L’archevêque de Paris a demandé aux prêtres d’être irréprochables. (…) Le masque est ainsi obligatoire dès l’âge de onze ans. Deux sièges doivent être laissés vides entre chaque personne ou entité familiale », a-t-elle rappelé.