Metz : À contresens, le chauffard prend tous les risques pour fuir la police


Illustration. (Shutterstock)

Le fuyard a tout tenté pour semer les policiers.

Mardi vers 15h30 sur la rue du général Fournier à Metz (Moselle), une patrouille de police a voulu procéder au contrôle routier d’un automobiliste. Ce dernier venait de lui refuser la priorité. Mais l’homme en a décidé autrement.

Course-poursuite à contresens

Refusant d’obtempérer aux injonctions des policiers, le chauffard a accéléré au volant de sa Renault Clio, relate France Bleu.

Alors qu’il roulait à vive allure sur un boulevard à la circulation dense, le fuyard a fait un tête-à-queue. Il est immédiatement reparti à toute vitesse en sens inverse de la circulation.

Dépourvu de permis et en possession d’un pistolet d’alarme

La course-poursuite a continué, mais s’est terminée brusquement lorsqu’il a percuté un trottoir. Le suspect a tout de même tenté de prendre la fuite a pied, avant d’être rattrapé. Il a été interpellé un quart d’heure après son refus d’obtempérer.


Dans sa voiture, les policiers ont découvert la présence d’un pistolet. Il s’est avéré qu’il s’agissait d’un pistolet d’alarme chargé en cartouches à blanc. Après vérifications, les fonctionnaires ont déterminé que le trentenaire conduisait sans permis et sans assurance.

Défavorablement connu des services de police, il a été placé en garde à vue. Le mis en cause devait comparaître devant le tribunal correctionnel de Metz ce jeudi.