Meuse : 3 pompiers volontaires interpellés, ils ont reconnu avoir déclenché une série d’incendies


Illustration. (Shutterstock)

Trois sapeurs-pompiers volontaires ont été interpellés après des mois d’enquête. Ces derniers ont reconnu être à l’origine de plusieurs incendies dans la Meuse.

Les trois suspects qui sont âgés d’une vingtaine d’années ont été interpellés ce lundi matin après plusieurs mois d’enquête a indiqué dans un communiqué Guillaume Dupont, le procureur de la République de Verdun, cité par Le Figaro. Ces derniers sont trois pompiers volontaires qui exerçaient dans le département de la Meuse.

Ils ont été placés en garde à vue. Durant leurs auditions, ils ont avoué avoir allumé plusieurs feux dans le secteur de Montmédy, dans le nord du département. Ils visaient des corps de fermes, des maisons inhabitées ainsi qu’un entrepôt de stockage de matériels, indique le communiqué. Aucune victime n’est toutefois à déplorer.

Les mis en cause ont reconnu « de deux à onze faits selon les protagonistes » précise le magistrat. Déférés ce mardi au parquet de Verdun, ils ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Jugés en septembre

Leur procès se déroulera le 2 septembre prochain devant le tribunal correctionnel de Verdun. Ils comparaîtront pour destruction de biens par incendie, et risquent jusqu’à 10 ans de prison et 150.000 euros d’amende.


En outre, ils ont interdiction d’exercer une activité professionnelle ou bénévole en tant que sapeurs-pompiers a ajouté le procureur de la République.