Mexique : 20 morts durant des affrontements armés entre narcotrafiquants et forces de l’ordre


La mairie de Villa Union au Mexique criblée d’impacts de balles. (capture vidéo Twitter / @QuePocaMadre_Mx)

Plusieurs fusillades ont éclaté entre narcotrafiquants et forces de l’ordre au Mexique durant 24 heures ce weekend. Le bilan est très lourd.

Les affrontements ont eu lieu dans le nord du Mexique près de la frontière américaine. Ils ont fait vingt morts a indiqué le gouverneur de l’Etat de Coahuila, précisant dans un communiqué : « Il y a 14 délinquants abattus, quatre membres de la police de l’Etat [tués] dans l’exercice de leur devoir et deux civils non armés, qui avaient été privés de leur liberté par les délinquants puis assassinés ».

Des trafiquants lourdement armés

Les affrontements ont débuté après que les forces de l’ordre ont repéré des véhicules circulant à Villa Union avec des individus lourdement armés à bord. Les policiers locaux ont alors fait appel à l’armée.

D’après les autorités, cette localité n’est pas connue pour subir des violences liées au narcotrafic. Cette fois, plusieurs fusillades on éclaté à plusieurs endroits de la ville. Le cartel du Noreste serait impliqué, rapporte le quotidien local Periodista Digital.