Midi-Pyrénées : Un médecin hospitalier mis en examen pour des agressions sexuelles sur sa filleule de 12 ans


Illustration. (Pixabay)

Ce sont les grands-parents de la fillette qui ont alerté les gendarmes de Dordogne.


Jeudi dernier, un médecin du centre hospitalier d’Auch (Midi-Pyrénées) a été mis en examen pour « agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans et propositions sexuelles à mineur de moins de 15 ans ».

Sa filleule de 12 ans pour proie

La justice le soupçonne d’avoir agressé sexuellement sa filleule de 12 ans. L’intéressé a été placé sous contrôle judiciaire, contre les réquisitions du Parquet, qui souhaitait le voir placé en détention provisoire. Le Procureur a fait appel de cette décision.

La jeune fille entendue par les gendarmes

Après avoir été alertés par les grands-parents de la jeune fille, les gendarmes l’ont auditionnée. C’est à cette occasion que l’enfant leur a confié avoir échangé des caresses avec son parrain.

Les grands-parents ont découvert un SMS compromettant lors d’un séjour familial. Le message reçu par l’enfant présentait un caractère sexuel et provenait de son parrain.

Le médecin hospitalier déjà condamné pour « agression sexuelle par ascendant »

Selon l’enquête, depuis environ six ans la jeune fille était accueillie régulièrement chez son parrain.
Les gendarmes ont également constaté qu’il avait déjà été condamné en 2009 pour « agression sexuelle par ascendant ». Il avait écopé d’une peine de 4 ans de prison dont 30 mois avec sursis et mise à l’épreuve.

La Cour d’Appel décidera du maintien du contrôle judiciaire ou du placement en détention du mis en cause la semaine prochaine, rapporte France Info.