Mise en examen de Christian Quesada : le «dégoût» et la «colère» de Jean-Luc Reichmann


(photos Facebook)

L’animateur des « 12 coups de midi » sur TF1 Jean-Luc Reichmann a réagi vivement sur Instagram à la mise en examen de Christian Quesada. Ce dernier a été placé en détention provisoire.


Christian Quesada est un candidat devenu célèbre de l’émission les « 12 coups de midi ». Il avait remporté plus de 800 000 euros de gains. Ce mercredi soir, il a été mis en examen pour « détention et diffusion d’images pédopornographiques » et pour « corruption de mineur », avant d’être écroué.

Le présentateur Jean-Luc Reichmann a réagi à cette information ce jeudi à la mi-journée, sur Instagram. « Je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère » a-t-il écrit.

« Cette rage qui s’empare de moi m’incite, aujourd’hui plus que jamais, à continuer mes combats »

« Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer » a expliqué le présentateur de TF1.

« Cette rage qui s’empare de moi m’incite, aujourd’hui plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants. Nous devons rester avant tout unis, et surtout être ensemble, y compris sur les réseaux, qui peuvent devenir des fléaux dévastateurs » a poursuivi Jean-Luc Reichmann.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Suite à la nouvelle dévastatrice que l’on a tous découvert hier concernant Christian Quesada, je suis ce matin sous le choc et je ne peux qu’exprimer mon sentiment d’horreur, de dégoût et de colère. Je réitère aujourd’hui tout mon respect à la Brigade des Mineurs qui fait un travail remarquable au quotidien, et également à toutes les personnes qui travaillent à combattre ces prédateurs qui peuvent, de près ou de loin, nous côtoyer. Cette rage qui s’empare de moi m’incite, aujourd’hui plus que jamais, à continuer mes combats, dont celui de protéger et d’accompagner au mieux nos enfants. Nous devons rester avant tout unis, et surtout être ensemble, y compris sur les réseaux, qui peuvent devenir des fléaux dévastateurs. Jean-luc Reichmann

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Des milliers d’images et de vidéos à caractère pédopornographique

Une jeune fille mineure a dénoncé Christian Quesada comme étant à l’origine d’une tentative de corruption. Son témoignage a été le début des investigations des gendarmes qui ont réalisé une perquisition à son domicile, découvrant à cette occasion des milliers d’images et de vidéos à caractère pédopornographique, ainsi que des documents qu’il aurait également diffusés sur internet.

Le mis en cause aurait reconnu les faits durant sa garde à vue. L’enquête se poursuit désormais sous la direction d’un juge d’instruction.