Morbihan : 18 ans de réclusion pour avoir asséné une trentaine de coups de couteau à sa compagne


Illustration (Mike Fouque / Shutterstock)

Le procès de ce quinquagénaire s’est ouvert mardi et vient de trouver son épilogue. La Cour d’Assises du Morbihan l’a condamné à 18 ans de réclusion criminelle pour avoir tenté de tuer sa compagne sous les yeux de leur enfant.

Selon les termes de l’Avocat général, c’est un véritable « massacre » auquel la mère de famille a survécu, le soir du 9 août 2016. « Cette scène apocalyptique où papa tue maman » décrit le magistrat, s’est déroulée au domicile familial situé dans le quartier de Kerfichant, à Lorient.

Crise de jalousie

Le soir du drame, la malheureuse venait de rentrer de l’enterrement de son père à Brest. Elle avait fait face à une énième crise de jalousie de la part de son mari, rapporte Ouest-France.

Aujourd’hui âgé de 58 ans, l’homme qui la soupçonnait de le tromper lui avait soudainement porté une trentaine de coups de couteau. Une scène d’horreur, sous les yeux de leur fils âgé de 15 ans. La quinquagénaire avait survécu à cette tentative de meurtre.

Interdit de territoire breton

Le prévenu a été condamné à 18 ans de réclusion criminelle. La Cour a reconnu l’altération du discernement de l’accusé au moment de son passage à l’acte.


Cette peine a été assortie d’une obligation de soins, d’une interdiction d’approcher la victime et de se rendre en Bretagne.