Morbihan : Elle crève un pneu et découvre une balise GPS sous sa voiture


Illustration. (Shutterstock)

L’enquête a permis d’identifier l’apprenti espion.

Ce lundi, le tribunal correctionnel de Lorient a condamné un homme âgé d’une trentaine d’années à 8 mois de prison avec sursis, avec obligation de soins et à 3 500 euros de dommages et intérêts. Il était jugé pour avoir suivi les déplacements de son ex-compagne à l’aide d’une balise GPS. Il a désormais interdiction d’entrer en contact avec la victime.

Elle crève un pneu et découvre le pot-aux-roses

Alors qu’elle circulait au volant de sa voiture, la conductrice a crevé un pneu. Elle a demandé l’aide de son beau-frère pour changer la roue, et ce dernier a fait une intrigante découverte, relate Ouest-France. Il a repéré un objet suspect scotché au véhicule. Il s’agissait en fait d’une balise GPS.

Une plainte a été déposée et l’enquête a permis de confondre le suspect. La carte SIM présente dans le dispositif électronique avait été achetée par son ex-compagnon.

Il consultait les trajets de sa victime quotidiennement

Face aux juges, le trentenaire a tenté de se justifier : « J’avais peur de la perdre, c’était pour me rassurer » a-t-il déclaré.


Alors qu’ils s’étaient séparés depuis plusieurs années, l’homme a déclaré à la barre : « J’étais très attaché à elle, je payais encore des factures, des vacances pour sa fille… Je voulais savoir où elle était, si elle ne profitait pas de moi. Ce n’était pas pour lui faire du mal ».

De son côté, le ministère public a souligné l’intrusion dans la vie privée. « Ce dispositif est extrêmement intrusif. Et le fait de lui payer des vacances ne vous octroyait pas le droit de la pister, de la traquer » a dénoncé la procureure.