Morbihan : La vente d’une montre Rolex se termine à coups de couteau à Lorient


Illustration. (Flickr / D. Zimmermann)

Le pseudo-acheteur n’avait pas prévu de payer la montre de luxe.

Le propriétaire d’une Rolex Submariner avait mis en vente sa montre de luxe sur le site Le Bon Coin et rendez-vous avait été donné à un potentiel acheteur, ce jeudi à 21 heures. Escorté par deux amis, le vendeur n’imaginait pas à quel point cette transaction allait dégénérer.

Alors que tous trois se trouvaient comme convenu devant le lycée Saint-Louis à Lorient (Morbihan), le pseudo-acheteur s’est présenté. Il a demandé à voir la montre évaluée entre 8 000 et 10 000 euros.

Il sort un couteau et attaque le vendeur

Au lieu de sortir de quoi payer, l’individu a brandi un couteau de cuisine et a menacé les trois amis. Il s’est emparé de la montre de luxe, mais le propriétaire a tenté de la récupérer.

Le voleur n’a pas hésité à lui porter un coup de couteau, dont la lame mesure 20 centimètres. Le malheureux a été blessé à la jambe gauche, relate Ouest-France.


Un complice l’attendait

Toujours en possession du bien dérobé, l’agresseur a pris la fuite en direction d’une voiture où l’attendait son complice. La victime a alerté les forces de l’ordre, pendant que le fuyard empruntait la direction de Vannes.

Munis des signalements du voleur, de son complice et de la voiture, policiers et gendarmes ont pris en chasse les fuyards. Mais ces derniers prenaient des risques si importants pour les usagers de la route que les forces de l’ordre ont été contraintes de cesser la course-poursuite.

Cueilli dès le lendemain

Les enquêteurs ont rapidement identifié le complice au volant, qui apparaissait également comme étant le propriétaire de la voiture utilisée pour fuir. Il a été interpellé dès le lendemain à Nantes (Loire-Atlantique) alors qu’il s’apprêtait à déposer plainte pour le vol de sa voiture. Il a été placé en garde à vue.

Placé en détention provisoire

À l’issue de cette mesure judiciaire, le suspect âgé de 19 ans a été mis en examen pour « complicité de vol avec usage d’une arme » et « refus d’obtempérer ». Il a été placé en détention provisoire. L’auteur principal est activement recherché.