Morbihan : Une femme retrouvée morte, en partie dévorée par ses chiens


Illustration. (Shutterstock)

Macabre découverte dans un logement de Ménéac (Morbihan), les gendarmes ont découvert le corps d’une femme d’une soixantaine d’années qui avait été en partie dévorée par ses chiens.


C’est un agent recenseur de la commune de Ménéac qui a donné l’alerte ce mardi 21 janvier. Lors de son passage au domicile de cette femme, personne ne lui a ouvert mais il a entendu du bruit à l’intérieur de l’habitation. L’homme a décidé de prévenir les gendarmes vers 17h30 raconte Ouest-France.

Les militaires ont alors découvert le corps sans vie de la sexagénaire qui était décédée depuis quelques jours. Abandonnés dans l’appartement et sans nourriture, ses chiens, une dizaine, avaient commencé à dévorer le visage de la défunte.

La piste criminelle écartée

Un médecin légiste s’est rendu sur place et les premiers éléments ont montré que l’habitante était décédée naturellement. La piste criminelle a été écartée. Cette dernière « n’avait pas de famille connue » et vivait seule a indiqué l’adjoint au maire de Ménéac.

Les chiens ont été pris en charge par Chenil Service.