Mort de George Floyd : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés en direct durant des violences à Minneapolis


Le journaliste de CNN, Omar Jimenez et son équipe de production ont été interpellés et menottés en direct à la télévision, alors qu'ils couvraient les violences urbaines de Minneapolis, ce vendredi. (capture CNN)

La troisième journée de violences urbaines qui secouent Minneapolis dans le Minnesota (Etats-Unis) a été marquée par l’interpellation d’une équipe de CNN, en plein direct à la télévision. La chaîne dénonce une violation de la Constitution américaine garantissant la liberté de la presse.

Une scène surréaliste a été diffusée en direct à la télévision américaine sur CNN, puis reprise en boucle par les médias du monde entier, ce vendredi. Une équipe de la chaîne d’informations en continu a été interpellée alors qu’elle commentait en direct la situation des plus tendues à Minneapolis.

Depuis trois jours, la ville américaine est secouée par des violences urbaines après la mort d’un Afro-Américain, George Floyd, lors de son interpellation lundi.

Menotté en plein direct

La scène de l’interpellation du journaliste Omar Jimenez a été diffusée en direct, peu après 5 heures (heure locale). Celui-ci fait face à des policiers et on peut l’entendre dire calmement : « Nous pouvons reculer où vous voulez. Nous sommes en direct. Remettez-nous où vous le souhaitez ». Mais contre toute attente, les policiers lui ont retiré son micro et l’ont menotté en plein direct à la télévision.

« Pourquoi suis-je en état d’arrestation ? », a interrogé le journaliste afro-américain, avant que les membres de son équipe ne soient à leur tour interpellés, et le matériel technique saisi.

« Un journaliste de CNN et son équipe de production ont été arrêtés ce matin, à Minneapolis, en faisant leur travail, malgré s’être identifiés – une violation manifeste du premier amendement » de la Constitution américaine garantissant la liberté de la presse, a dénoncé CNN dans un communiqué. La direction de la chaîne a également appelé les autorités du Minnesota à libérer sur-le-champ ses employés.

Une demi-heure plus tard, le média américain a annoncé que son équipe avait été libérée. « Ils sont revenus avec nos affaires, ont détaché nos menottes et c’est là que nous avons été libérés », a témoigné Omar Jimenez, ajoutant un brin amer qu’aucune excuse n’avait été prononcée par les autorités.

Le journaliste et son équipe de production ont repris leur exercice ce vendredi. « Nous sommes de retour », a-t-il publié dans un message sur Twitter accompagnant une photo de lui, micro en main, dans les rues de Minneapolis.

L’ex-policier impliqué dans la mort de George Floyd inculpé et placé en détention

Par ailleurs, Derek Chauvin le policier démis de ses fonctions impliqué dans la mort de George Floyd a été placé en détention, a annoncé ce vendredi soir la sénatrice du Minnesota Amy Klobuchar. « Le premier pas vers la justice », a-t-elle écrit sur Twitter.

Le procureur du comté de Hennepin, Mike Freeman a annoncé peu après que Derek Chauvin était inculpé pour meurtre au troisième degré (homicide involontaire) et avait été placé en détention.