Mort de Steve à Nantes : un commissaire de police mis en examen pour homicide involontaire


Steve Maia Caniço est décédé à l'âge de 24 ans.

Un commissaire de police vient d’être mis en examen pour homicide involontaire dans le dossier de la mort du jeune Steve Maia Caniço, en juin 2019. Ce dernier avait chuté dans la Loire à Nantes (Loire-Atlantique) lors d’une intervention de police, la nuit de la fête de la musique.

Le commissaire divisionnaire Grégoire Chassaing, chargé du dispositif policier au moment de la chute dans la Loire de Steve Maia Caniço en juin 2019, a été mis en examen pour homicide involontaire annonce le parquet de Rennes ce mardi. Le fonctionnaire « conteste les motifs et les termes de sa mise en examen mais il ne souhaite faire aucun commentaire sur une instruction en cours », a précisé son avocat, Me Louis Cailliez, cité par BFMTV.

Un autre commissaire, Thierry Palermo, directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) au moment des faits, a lui été placé sous le statut de témoin assisté à l’issue de son audition lundi par le juge d’instruction en charge de l’affaire.

Steve Maia Caniço participait à une fête en bord de Loire dans la nuit du 21 au 22 juin 2019. Son corps a été retrouvé près d’un mois plus tard, dans le fleuve. Quatorze autres personnes étaient tombées dans l’eau au moment de l’intervention de police et avaient été récupérées par les sapeurs-pompiers.

Les policiers étaient intervenus cette nuit-là pour disperser les fêtards qui avaient dépasser l’heure limite. Les forces de l’ordre avaient essuyé des jets de projectiles, répliquant par des grenades lacrymogènes.

L’analyse des relevés du téléphone du jeune homme a « permis de situer le moment de sa chute dans la Loire à 4 heures et 33 minutes, soit dans le temps de l’intervention de la police nationale » sur le quai Wilson où se déroulait la soirée avait annoncé le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, le 17 juin dernier.